fbpx

Vie à 4 – 1er challenge : Accueillir Baby2 sans délaisser Baby1

Baby2 est en route et vous ne savez pas comment préparer votre aîné(e) à l’arrivée de son cadet ? Peur des crises à répétition et des bêtises pour attirer l’attention ? Vous êtes au bon endroit ! Picoti Picota vous a déniché les meilleurs conseils pour accueillir Baby2, sans délaisser Baby1, et faire en sorte que les premiers moments de vie à 4 soient dignes d’un conte de fée.

Outre le stress de l’accouchement imminent, l’angoisse de la réaction de l’aîné à l’arrivée de son petit frère, ou de sa petite sœur, font sûrement partie des peurs les plus présentes durant les dernières semaines de grossesse. Partager ses moments de jeu avec maman est une chose compliquée à comprendre pour un jeune enfant. Pour que Baby1 ne se sente pas tout à coup très (trop) seul, lorsque vous prenez soin de baby2, voici nos recommandations testées et approuvées par de supers mamans & papas !

Chiffre-1-PicotiPicota

 Lui annoncer la grossesse : que

l’aventure commence !

Il est important de préparer son enfant (même très jeune) à un changement important dans sa vie. Tout est une question de préparation et d’anticipation afin que votre 1er Baby embrasse au mieux cette merveilleuse nouvelle. Il faut évidemment adapter le discours à l’âge de l’aîné et employer des mots simples: « maman va avoir le ventre qui grossi car ton petit frère ou ta petite soeur est en train de grandir à l’intérieur », « Quand ton petit frère ou ta petite soeur va vouloir sortir de mon ventre, maman ira à la maternité avec papa. Pendant ce temps, tu iras chez Papi et Mamie, et ensuite tu pourras enfin le/la rencontrer ».

De plus, annoncer à Bébé la grossesse de Maman lui permet de comprendre pourquoi cette dernière est parfois malade, fatiguée ou émotive (et si Baby number1 peut se montrer compréhensif ce n’est que du PLUS !).

Attention tout de même à ne pas lui faire savoir trop tôt. Attendez que la grossesse soit bien installée, et visible, pour éviter de trop perturber l’enfant. Qui plus est, l’attente de la naissance du bébé va paraître interminable pour l’aîné (souvenez vous de ces trajets en voiture qui paraissent une éternité lors de vos départs en vacances…). Et oui, un enfant n’a pas la même notion du temps qu’un adulte ! Donnez lui donc un repère : « Ton petit frère ou ta petite soeur va arriver presqu’en même temps que Papa Noël », « au moment où tu rentreras chez les grands à l’école, bébé sortira du ventre de maman et rejoindra notre famille »….

Chiffre-2-PicotiPicota

 Le faire s’investir : Quand bébé grandit (de👶🏼 à 👧🏼)

Le fait d’impliquer votre enfant dans la préparation pour accueillir Baby2 le fera se sentir utile & important. Proposez-lui par exemple de choisir le doudou pour la naissance du nouveau-né, ses premiers jouets, des habits. Une belle initiative peut être de lui laisser choisir la tenue dans laquelle bébé sera habillé lors de leur première rencontre. Vous pouvez même acheter des vêtements assortis (#bisounours).

Proposez lui également de trier ses jouets et d’en offrir certains (qu’il n’utilise plus car ce sont ses « anciens jouets de Bébé”) à son cadet. C’est en effet déjà avant la naissance que commence la création de liens fraternels, et vous serez toute chose le jour où Baby1 embrassera votre joli ventre rond en parlant à son futur petit frère : “quand est-ce que tu arrives?”.

Bientôt la Fête des Grands-Pères !

Chiffre-3-PicotiPicota

 Laisser Bébé s’exprimer : 1 geste vaut 1000 mots

À la naissance de Baby2, soyez attentifs aux signaux de votre aîné. Ses comportements peuvent laisser transparaître ses émotions :

Logo Flèche PicotiPicota Dans la plupart des cas, un enfant contrarié/frustré va régresser. C’est-à-dire qu’il peut réadopter le comportement d’un bébé qui ne serait pas de son âge. Il peut, par exemple :

      • Davantage pleurer,
      • Réclamer les bras alors qu’il ne le faisait plus auparavant,
      • Ou encore, ne plus être propre alors qu’il savait parfaitement aller aux toilettes / pot.

Logo Flèche PicotiPicotaEn cas de crise de jalousie, évitez d’en parler ou de les dramatiser. Votre enfant fait cela pour attirer l’attention. En ne relevant pas ce genre de comportement, il disparaîtra en 1 ou 2 mois. 

Accueillir Baby2 sans délaisser Baby1, c’est aussi prendre en compte les sentiments de chacun et comprendre les frustrations que pourrait émettre l’aîné à l’idée de partager ses parents. La 1ère chose à faire est de lui faire comprendre que vous n’allez pas moins l’aimer, qu’il reste tout aussi important à vos yeux et que ce sera encore plus chouette la vie à 4 !

Rassurez-vous, quelques sentiments de frustration ne signifient pas que la rencontre avec le cadet se passera mal. Chaque enfant a une manière différente de réagir. Vous pourrez être agréablement surprise avec un aîné protecteur et attentionné avec son petit frère ou sa petite sœur

Chiffre-4-PicotiPicota

 Complimenter l’aîné : quand il devient l’exemple

Il est vrai qu’à la naissance de votre 2ème enfant, toute la famille aura les yeux rivés sur le nouveau membre de la tribu, quitte à délaisser le 1er venu. Dans ce cas, essayez de complimenter votre aîné, et montrez-lui que vous l’aimez. Ces attentions permettent à l’enfant de se sentir tout aussi important et éviteront de déclencher des crises de jalousie. “Bravo, je suis fière de toi, tu sais te brosser les dents comme un grand. Tu vois quand tu étais petite je devais t’aider, comme je le fais avec ta petite soeur, et maintenant tu es une grande fille!”.

Dès que Baby1 aura un geste de tendresse envers son cadet, félicitez le. Dites lui que c’est une bonne chose. Cette manière de récompenser lui donnera envie de recommencer pour avoir une nouvelle fois l’admiration de ses parents : “Merci de m’avoir aidé en donnant le biberon à ton petit frère, tu es très gentille”. De cette façon, si gestes mal intentionnés il y a, ils disparaîtront peu à peu.

Chiffre-5-PicotiPicota

 Passer des moments privilégiés #OnetoOne

    • Avec votre aîné

Lorsqu’il était enfant unique, votre aîné avait la chance de passer des moments seuls avec ses parents. Il est essentiel pour lui de pouvoir maintenir ces instants en tête à tête. Entretenez donc cette routine au maximum pour qu’il puisse garder ses repères. Par exemple, tous les matins, Maman fait le trajet seule avec moi pour me rendre à l’école. Je lis mon histoire avant d’aller au lit avec papa tous les soirs, etc…

    • Avec votre nouveau-né

En parallèle de ça, veillez à passer des moments en tête à tête avec votre nouveau-né également. Profitez des moments où Baby1 est à l’école ou chez ses grands-parents pour passer des moments privilégiés avec votre nourrisson. Pourquoi ne pas tester un atelier d’initiation au massage bébé avec Papa, et un cours de yoga Maman-bébé (proposés dans les coffrets Picoti Picota 😊 ) afin de créer un lien unique entre vous? Ces ateliers vous permettront de découvrir comment accueillir Baby2 de la meilleure des façons, et ainsi d’améliorer votre équilibre familial.

    • Tous ensemble

Vous pouvez aussi créer de nouvelles routines à 4, sans remplacer celles qui existent déjà à 3. Organisez un apéritif en famille où tout le monde danse le vendredi soir (chacun choisit 2 chansons). Mettez en place un après-midi jeux en famille le dimanche (lego, jeux de société etc…)… Ce sera le moment que toute la famille attendra avec impatience tout au long de la semaine et qui fera partie des nouvelles habitudes !

Et voilà! Vous avez désormais toutes les clés en mains pour faire de l’arrivée de Bébé un vrai moment de magie pour toute la famille, en investissant votre aîné, qui est fou de joie à l’idée d’avoir un compagnon de jeu au quotidien avec lui 🙂

Merci à Ludice Dujardin pour son aide précieuse dans la rédaction de cet article

heart-balloon-picoti-picota-coeur-ballon

Envie de savoir quand Picoti Picota sort un nouvel article?

et de suivre nos  nouveautés?

Un nouvel article? Une nouvelle ville?

Je m'abonne à la newsletter pour suivre toutes les nouveautés !

Un nouvel article? Une nouvelle ville?

A très vite :)